Les comédies de Friedrich Dürrenmatt ou le théâtre considéré comme institution morale

par Frédérique Mengard

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean-Louis Bandet.

Soutenue en 2003

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Longtemps considéré à la seule lumière de la notion esthétique du grotesque, le théâtre de Dürrenmatt est étudié dans cette recherche sous l'angle de sa filiation avec la tragédie schillérienne dans sa fonction d'institution morale. Établissant le constat d'une crise du théâtre au XXème siècle caractérisée par la désuétude de la tragédie classique, Dürrenmatt pose la question de la pertinence de cette forme d'art dans un monde scientifique où ont perdu toute crédibilité les mythes sur lesquels se fondait le théâtre classique. Toute sa dramaturgie se définit comme la recherche d'un mode nouveau de représentation et de dépassement du tragique sous la forme de la "comédie" grotesque. Après une analyse du tragique et de sa signification chez Dürrenmatt, est examinée la comédie grotesque comme forme extrême de la tragédie, puis est étudié le héros dürrenmattien dans son rapport au héros tragique classique et à la fonction morale de sa représentation.

  • Titre traduit

    Friedrich Dürrenmatt's comedies or theatre considered as a moral institution


  • Résumé

    Mostly known in the exclusive light of the aesthetic notion of the grotesque, Friedrich Dürrenmatt's drama is analysed in this study in its relation to Schiller's tragedies and their function as a "moral institution". Asserting a theatre crisis in the 20th century as well as the desuetude of classic tragedy, Dürrenmatt questions the relevance of this kind of art in a world ruled by science and technology where myths and ancient systems of beliefs on which classic theatre was built have fallen into abeyance. His whole dramatic art can be defined as quest for a new way of representing and overcoming the tragic in the form of grotesque "comedy". After an analysis of Dürrenmatt's conception of the tragic, grotesque comedy is examined in a second part as an "extreme form of tragedy", and in a third part Dürrenmatt's hero is studied in his relation to the hero of classic tragedy and to its moral function.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 565 p. - 567-626 f.
  • Notes : Thèse confidentielle
  • Annexes : Bibliogr. f. 599-620. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.