Le maire garant de la tranquillité publique : réactivation d'un rôle politique et recomposition de l'action publique en matière de sécurité quotidienne

par Tanguy Le Goff

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Patrick Hassenteufel.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Quel rôle jouent les maires dans le traitement de l'insécurité urbaine ? En étudiant, des années 1970 jusqu'aux élections municipales de 2001, tant leurs rhétoriques et politiques à l'échelle locale que leur mobilisation dans les arènes parlementaires en vue d'un accroissement de leurs pouvoirs de police, cette thèse montre que les maires réactivent un rôle social traditionnel de leur métier, mis en sommeil depuis la nationalisation des polices locales en 1941 : celui de garant de la tranquillité publique. Elle en identifie également les incidences sur l'orientation des politiques locales de sécurité -caractérisée par l'abandon de la prévention sociale au profit de la prévention situationnelle - et sur leur production, désormais partagée entre une pluralité d'acteurs qui concurrencent l'Etat. Ce travail de sociologie politique de l'action publique apporte ainsi un éclairage sur le changement dans les politiques de prévention et de sécurité et dans l'exercice du métier politique.

  • Titre traduit

    ˜The œmayor to guarantee public security : his political role to be reactivated and local public actions ensuring daily security to be recomposed


  • Résumé

    What role do mayors play in the treatment of insecurity ? Studying, from the 70's to the 2001 municipal elections, theirs rhetorics and policies at a local level as well as their commitment in parliamentary arenas so as to see their police powers increased, this thesis shows that mayors reviving a traditional social role in their job which had been lying dormant since the 1941 nationalization of the local police : the role to guarantee public security. It also identifies the effects on the orientation of local policies concerning safety, which is characterized by a sliding from social prevention to situational prevention, and on the production of these policies now divided into various actors challenging the State. Thus, this work, adopting a political and sociological perspective on public action, sheds light on the change in the policies of control and prevention of crime and on the change in the political profession as well.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (402 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 376-397

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN2003/11
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut d'études politiques. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : AC 71 LEG

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGFRENN2003/11
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.