Préparation de lymphocytes activés à des fins de thérapie cellulaire anticancéreuse

par Françoise Bouet-Toussaint

Thèse de doctorat en Médecine. Biologie

Sous la direction de Véronique Catros.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .

  • Titre traduit

    Preparation of activated lymphocyte for anticancr cell therapy


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Depuis la découverte de l'immunité antitumorale, les stratégies en immunothérapie des tumeurs se développent de façon importante. Elles se fondent pour la plupart, sur l'activation de la réponse lymphocytaire spécifique T. L'activation des lymphocytes ex vivo à des fins d'immunothérapie adoptive permet de soustraire les lymphocytes de l'environnement immunosuppresseur généré par la présence d'une tumeur. Nous avons étudié la faisabilité de l'expansion des lymphocytes et des cultures primaires des cellules cancéreuses issus de prélèvements de tumeur et de ganglion de patients atteints de cancers du rein, du sein et de l'ovaire. Les cultures primaires ont été plus facilement établies à partir des prélèvements de cancer du rein qu'à partir de celles des cancers de l'ovaire et du sein. Dans ces deux derniers types de cancer, il est plus facile d'établir la culture à partir des liquides d'épanchements pleuraux ou d'ascite en cas de cancer métastatique. Les lymphocytes ont pu être isolés à partir des ces prélèvements et ont été caractérisés par des capacités lytiques parfois importantes vis à vis des cellules cancéreuses. Pour permettre à des lymphocytes naîfs d'acquérir des capacités cytotoxiques antitumorales, nous les avons stimulés avec des cellules dendritiques et en effet, la meilleure cellule présentatrice d'antigènes capable d'activer les lymphocytes T cytotoxiques. Le protocole de préparation du produit de thérapie cellulaire a été validé par l'AFSSaPS. Ce type de thérapie cellulaire peut également être envisagé dans les cancers du sein et de l'ovaire au stade d'épanchement pleural ou ascitique ainsi que chez les patients sous traitement immunosuppresseur.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 123 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 118-123

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 370050/2003/71/D
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 370050/2003/71
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 819
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.