Synthèse architecturale basée sur le modèle polyédrique : validation et extensions de la méthodologie MMAlpha

par Anne-Claire Guillou

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Patrice Quinton.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La conception de circuits intégrés spécialisées requiert fréquemment des architectures à hautes performances, notamment pour effectuer des algorithmes de traitement du signal. Le logiciel MMAlpha, basé sur le formalisme des équations récurrentes et le modèle polyédrique, est un logiciel permettant la détection et l'exploitation du parallélisme présent dans un nid de boucles afin de réaliser un circuit intégré parallèle. L'objectif des recherches présentées dans ce mémoire est de valider l'utilisation de MMAlpha et du modèle sous-jacent pour la synthèse d'architectures et d'identifier des extensions éventuelles lui permettant de mieux s'intégrer dans le flot de conception. Dans un premier temps, un filtre adaptatif retardé a été conçu et réalisé avec ce logiciel. Certaines extensions ont été réalisées et incorporées au logiciel. Enfin, une extension permettant la synthèse de programmes Alpha ordonnancées avec un temps multidimensionnel a fait l'objet de recherches plus approfondies.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 122 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 71 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/TA RENNES 2003/160
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.