Structure des analyses syntaxiques catégorielles : Application à l'inférence grammaticale

par Yannick Le Nir

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Christian Retoré.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    En linguistique informatique, les structures des analyses syntaxiques catégorielles offrent une interface syntaxe sémantique directe et permettent l'apprentissage de grammaires à partir de phrases syntaxiquement correctes. Dans cette thèse, nous étudierons ces structures d'analyse pour les grammaires catégorielles de Lambek. Nous proposerons tout d'abord une transformation de ces structures vers des structures d'analyse dans les grammaires catégorielles classiques, en augmentant le nombre de types associés aux entrées lexicales. Nous en déduirons une sous-classe de grammaires de Lambek non associatives apprenable à partir d'exemples positifs. Nous montrerons enfin que la plupart des autres sous-classes de grammaires de Lambek ne sont pas apprenables à partir d'exemples positifs non structurés.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (145 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 135-141

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre de recherche en informatique de Lens. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : THE 03 LEN
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.