Etude structurale de particules et de protéines virales par cryo-microscopie électronique

par Célia Plisson

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Daniel Thomas.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les caulimovirus et les potyvirus sont deux genres de virus phytopathogènes transmis de plante à plante par les aphides selon un mode non circulant, en utilisant la stratégie facteur d'aide à la transmission. La liaison virus-vecteur est assurée par une ou plusieurs protéines virales n'appartenant pas à la capside du virion, appelées FAT. Dans le cas du potyvirus LMV, le FAT est la protéine HC-Pro, qui possède également de nombreuses autres fonctions dans le cycle infectieux de ce virus. Pour l'archétype des caulimovirus, le CaMV, la liaison virus-vecteur est assurée par deux FAT, les protéines P2 et P3. La compréhension précise des mécanismes qui sous-tendent ce mode de transmission viral représente un enjeu majeur pour la recherche agroalimentaire. Nous avons utilisé une approche structurale, par microscopie electronique à transmission et analyse d'images, pour étudier les virions et les FATs du LMV et du CaMV.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 243 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/158
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.