Mise en réserve d'azote sous forme de protéines de réserve des organes végétatifs (VSP) chez medicago sativa L. Et brassica napus L. : principaux facteurs de régulation

par Carine Noquet

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Alain Ourry.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Chez la luzerne (Medicago sativa L. ) et le colza (Brassica napus L. ), des protéines de réserve des organes végétatifs (VSP : vegetative storage protein) accumulées dans le pivot sont fortement impliquées dans la fourniture et le stockage d'azote. L'accumulation des VSP sous l'effet d'une héméropériode courte ou d'une application de méthyl-jasmonate, chez la luzerne ou au cours du développement chez le colza, résulterait d'une action directe (induction des gènes) et indirecte (via la modification des relations source-puits pour l'azote). Chez la luzerne, alternativement à leur fonction de réserve, les VSP pourraient avoir un rôle dans la survie hivernale et la protection contre les pathogènes, comme l'atteste la découverte récente d'une homologie de séquence de l'une des VSP avec des chitinases. Chez le colza, la VSP pourrait constituer une réserve azotée "tampon" révélatrice du changement de statut source-puits pour l'azote de la plante et posséder ainsi un rôle qualitatif.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 229 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/149
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.