Réduction des effets de non-linéarités dans une modulation multiporteuse à l'aide de réseaux de neurones

par Sylvain Tertois

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Olivier Bonnaud.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Le mémoire commence par une introduction aux communications numériques et en particulier à la modulation OFDM. Un défaut majeur de cette technique est que le signal OFDM temporel est particulièrement sensible aux non-linéarités. Les réseaux de neurones classiques et d'ordre supérieur sont ensuite présentés. Le réseau de neurones est tout d'abord placé dans le domaine fréquentiel. Son objectif est de corriger le signal reçu afin de compenser les effets des non-linéarités. Le taux d'erreur binaire est réduit dans un système simple, mais des difficultés apparaissent durant la phase d'apprentissage avec des systèmes plus complexes. Le réseau de neurones est ensuite simplifié en étant placé dans le domaine temporel. Un correcteur ainsi modifié a montré de très bonnes performances, même avec un grand nombre de porteuses, et différents modèles de non linéarités. Des éléments concernant la mise en oeuvre et la comparaison des différentes approches sont présentés dans le dernier chapitre.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 64 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/92
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.