Vectorisations active et passive de radiopharmaceutiques du technetium-99m et du rhénium-188 pour l'imagerie médicale et la thérapie

par Nicolas Lepareur

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Nicolas Noiret.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Le developpement de nouveaux radiopharmaceutiques pour la therapie a relance l'interet pour la chimie du rhenium. En effet, les isotopes 186re et 188re, de par leurs proprietes et leur analogie avec le 99mtc, utilise en diagnostic, sont prometteurs pour la preparation de radiopharmaceutiques. Dans la premiere partie de ce memoire, la synthese de complexes du rhenium et du technetium (99tc, 99mtc) est decrite. Leur stabilite a ete etudiee (echanges avec des ligands potentiels, spectrophotometrie). Leur reactivite vis-a-vis des dithiocarbamates offre la possibilite de greffer une biomolecule sur le metal, ce qui constitue une alternative potentielle aux methodes actuelles. Dans la seconde partie, la mise au point d'un kit pour marquer le lipiodol par le 188re est decrite. L'huile ainsi marquee est potentiellement utilisable comme traitement de l'hepatocarcinome. La stabilite du complexe et sa biodistribution dans le porc ont ete etudiees, montrant sa fixation quasi-exclusive dans le foie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 599 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/86
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.