Contribution à l'égalisation adaptative autodidacte multi-dimensionnelle : application au canal acoustique sous-marin

par Gérard Lapierre

Thèse de doctorat en Traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de Alain Hillion.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Cette thèse s’articule autour d 'un dispositif dégalisation adaptatif autodidacte capable de transiter de façon réversible d'une structure linéaire à un ERD en fonction de la sévérité du canal. Létude de ce dispositif est tout d'abord réalisé dans un contexte mono-dimensionnel puis multi-dimensionnel. Cet égaliseur s'avère très robuste et présente d'excellentes performances en terme de temps de convergence et d'erreur résiduelle. Initialement introduit pour les transmissions à flot continu, la carte de légalisation adaptative paraissait inenvisageable pour les transmissions par blocs. Moyennant un traitement itératif éventuellement conjugué avec une approche basée sur le retournement temporel des séquences reçues, il est possible d'améliorer de façon notable les performances du dispositif de transmission sur des trames de longueur réduite. Cet égaliseur a du reste été implémenté sur un environnement DSP. Plusieurs campagnes d'essais en mer ont permis d'en valider le fonctionnement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 52 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.