Utilisation des cellules dendritiques comme cellules présentatrices d'antigènes de tumeur à des fins d'éducation lymphocytaire in vitro

par Alban Gervais

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Véronique Catros.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les cellules dendritiques (DC) jouent un rôle central dans le système immunitaire. Notre travail a consisté à utiliser ces DC pour tenter de reproduire in vitro les conditions optimales d'une réponse immunitaire antitumorale. Nous avons recherché comment apprêter les DC avec les multiples antigènes associés aux cellules de la lignée de mélanome M74 pour stimuler des lymphocytes. Différentes procédures ont été évaluées : le traitement des M74 par irradiation, par induction d'apoptose, par induction de nécrose; le traitement par le TNF alpha ou l'IFN gamma; l'opsonisation par des Immunoglobulines; la fusion entre les M74 et les DC. Ces traitements ont permis d'amplifier la prolifération des lymphocytes, et d'augmenter leur capacité cytotoxique contre les cellules M74. Des différences sont apparues dans la capacité des lymphocytes à sécréter de l'IFN gamma ainsi que dans leur spécificité vis-à-vis de l’antigène MelanA. L'induction de la nécrose des cellules M74 par le peroxyde d'hydrogène a permis d'obtenir les meilleurs résultats.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 92 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 147 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/130
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.