Expression et régulation des récepteurs aux oestrogènes et de la forme cérébrale de l'aromatase chez les poissons téléostéens

par Arnaud Menuet

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Olivier Kah.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Afin d'aborder les mécanismes d’actions génomiques de l'E2 chez les poissons téléostéens, l'analyse in vitro et in vivo des différentes formes et isoformes de récepteurs aux œstrogènes (ER), et de la forme cérébrale de l'aromatase a été entreprise. Cette étude démontre l'expression strictement hépatique chez la truite d’une forme tronquée de ERa. Par la suite, chez le poisson zèbre, trois formes fonctionnelles de ER (zfERa, zfERb1, zfERb2) ont été isolées. Ces zfERs se distinguent par leurs distributions cérébrales, leurs expressions et régulations hépatiques ainsi que par leurs capacités a�� transactiver des gènes œstrogéno-dépendants. Par ailleurs, notre étude a mis en évidence l'expression spécifique de la forme cérébrale de l'aromatase au sein des cellules de la glie radiaire. L'analyse de la sensibilité oestrogénique de son gène a démontré que la régulation par l'E2 était effective essentiellement dans un contexte glial et nécessitait la présence de faible quantité de ER.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 302 réf.

Où se trouve cette thèse ?