Contribution au développement d'un analyseur continu d'ammoniac atmosphérique. Mesures de concentrations en région Bretagne

par Ronan Levilly

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean Morvan.

Soutenue en 1900

à Rennes 1$$d2003 .


  • Résumé

    L'analyse de l'ammoniac atmosphérique peut être réalisée par de nombreuses techniques. Cependant, peu autorisent la mesure automatique et continue de concentrations de l'ordre du æg. M-3. C'est dans ce but que s'inscrit ce travail. Pour cela, la technique du "diffusion scrubber" a été retenue. Il s'agit d'une membrane tube alimentée d'un coté par un flux d'air et de l'autre par un flux de solution absorbante adéquate. En utilisant une solution acide, il est possible de collecter l'ammoniac puis de l'analyser par chromatographie ionique. Le seuil de détection de cette technique se situe au environ de 0,3 æg. M-3. Des mesures de concentrations en ammoniac atmosphérique ont été menées sur divers sites d'Ille et Vilaine et des Côtes d'Armor. Elles ont permis de montrer l'influence importante de la météorologie sur les concentrations, ainsi que les différences existantes entre des sites de fortes et de faibles émissions d'ammoniac. Ces travaux ont contribué à doter les instances de contrôle de la qualité de l'air breton d'un outil de mesure efficace et fiable pour la détermination de l'ammoniac atmosphérique et ont servi à relever les premières valeurs en ammoniac sur la région Bretagne.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 146 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 102 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/49
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.