Interaction déformation-sédimentation en contexte de sédimentation gravitaire : exemples sismiques (marge angolaise) et de terrain (Grès d'Annot)

par Olivier Broucke

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de François Guillocheau.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce travail traite des interactions entre les topographies du fond marin, liées à la déformation, à l'échelle locale ou régionale, et les écoulements gravitaires, depuis l'écoulement élémentaire jusqu'à l'appareil sédimentaire. Il a nécessité l'étude d'une zone au large de la marge angolaise et d'affleurements dans les Grès d'Annot. A partir de données de subsurface, nous avons confirmé que les variations eustatiques exercent un contrôle de premier ordre sur le développement des appareils sédimentaires, à l'échelle de 1-5 Ma. Notre étude a également permis de valider le contrôle des anomalies topographiques locales (10-20 km) engendrées par la déformation sur les écoulements sédimentaires ainsi que de démontrer l'effet d'une déformation beaucoup plus régionale sur les morphologies des chenaux turbiditiques. L'étude des interactions entre les topographies engendrées par la déformation et la sédimentation gravitaire nous conduit à proposer un modèle prédictif de leurs interactions.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 346 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 448 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/45

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 REN1 0074
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.