Etude du rôle de la protéine WASP au cours de la neurogenèse et du contrôle de son expression

par Yann Le Page

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Gilles Salbert.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La polymérisation de l'actine est impliquée dans de nombreux processus cellulaire comme la formation des filopodes, et les membres de la famille WASP jouent un rôle essentiel dans la dynamique du filament d'actine. Nous avons montré que le gène WASP est exprimé dans les tissus neuraux et qu'un ARN tronqué y est spécifiquement produit. Nous avons cloné le promoteur du gène WASP et montré qu'il n'est pas seulement actif dans des cellules lymphocytaires comme les JURKAT mais aussi dans les cellules de carcinome embryonnaire P19. Dans ces dernières, le promoteur peut être régulé par les récepteurs des rétinoi͏̈des et par le récepteur nucléaire orphelin COUP-TFI qui semble en plus favoriser le saut de l'exon 2. Enfin, dans des cellules P19 ou PC12 en cours de différenciation neurale, une forme tronquée de WASP inhibe la neuritogénèse. WASP apparaît donc comme un élément clef de la neuritogénèse, ce qui lui confère des fonctions plus variées que prévu.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 247 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.