Etude fonctionnelle de la protéine kinase pEg3 chez le xénope et chez l'humain

par Joëlle Blot

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Michel Philippe.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    PEg3 est une protéine kinase appartenant à la famille KIN1/PAR-1/MARK. Ces kinases sont impliquées dans la polarité cellulaire et embryonnaire et la stabilité des microtubules. La phosphorylation et l'activité kinase de pEg3 sont régulées au cours du cycle cellulaire. La protéine humaine s'associe à cdc25B et la phosphoryle. La régulation de pEg3 et son interaction avec cdc25B laissent supposer que pEg3 pourrait être impliquée dans le contrôle du cycle cellulaire. La localisation subcellulaire de pEg3 a été étudiée dans des cellules en culture. Les résultats obtenus révèlent que pEg3 présente notamment une localisation mitochondriale. Les mitochondries étant impliquées dans le processus d'apoptose, le devenir de pEg3 au cours de ce processus a été étudié dans des extraits d'œufs de xénope. Les résultats obtenus montrent que pEg3 est dégradée tardivement au cours de l'apoptose sans toutefois disparaître totalement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 120 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/46
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.