Test des composants logiciels pour les télécommunications

par Simon Pickin

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Marc Jézéquel.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Nous affirmons le besoin d'un langage intégré dans UML pour décrire des test fonctionnels de composants, et nous proposons un tel langage, TeLa, fondé sur les diagrammes de séquence UML, où l'architecture de test se décrit avec des diagrammes de composant UML. Nous formalisons la base de la sémantique non entrelacée de TeLa, et les notions de déterminisme / contrôlabilité, complétude en entrée, verdicts implicite / explicite et alternative par défaut. La sémantique par projection sur les événements du testeur permet l'usage d'une syntaxe avec lignes de vie pour le SUT. Lárchitecture de test fournit un cadre pour définir la décomposition des lignes de vie et des propriétés de composant telles que la sémantique de communication et le schéma de flôt de contrôle. Nous définissons les concepts d'une description de test bien fondée, d'un cas de test centralisable et de trois types de cas de test parallèles. Nous expérimentons l'utilisation de TeLa dans la synthèse de test avec Umlaut/TGV.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 296 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 130 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.