Polyamines, stress oxydatif et progression tumorale. Essai pré-clinique de thérapie nutritionnelle

par Christine Leduc

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jacques-Philippe Moulinoux.

Soutenue en 2003

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les polyamines, nécessaires à la croissance cellulaire, sont synthétisées dans la cellule grâce à l'ornithine dcarboxylase (ODC). Les sources exogènes de polyamines sont l'alimentation et la flore intestinale : un traitement comportant un inhibiteur de l'ODC (DFMO), une alimentation pauvre en polyamines et une antibiothérapie intestinale permet d'inhiber à 95 % la croissance tumorale chez l'animal. Il est impossible d'appliquer cette tri-thérapie nutritionnelle à l'homme : la DFMO n'est pas disponible sur le marché. Nos travaux ont consisté à déterminer s'il existe un lien entre stress oxydatif et métabolisme des polyamines et s'il est possible d'utiliser des antioxydants en remplacement de la DFMO. Nos résultats indiquent que les antioxydants n'inhibent pas assez l'ODC pour obtenir un effet anti-tumoral satisfaisant, mais permettent d'améliorer l'état général, de réduire la cachexie et de stimuler la synthèse des protéines impliquées dans la défense immunitaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 285 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 517 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2003/50
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.