La consolidation de la théorie de l'esprit chez les enfants de cinq à neuf ans

par Cécile Gauthier

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Joël Bradmetz.

Soutenue en 2003

à Reims .


  • Résumé

    Une vaste littérature atteste que l'enfant de quatre ans devient capable d'attribuer des croyances à autrui. Popularisée sous le vocable d'acquisition d'une théorie de l'esprit, cette compétence est souvent réduite à la réussite aux items standard et elle est souvent conçue comme émergeant de façon robuste et complète. Cette recherche s'élève contre cette façon de voir et montre que le développement de la compréhension des fausses croyances requiert des opérations générales dont le lent développement fait se poursuivre jusqu'au début des opérations concrètes leurs conceptualisations. Neuf expériences conduites avec 735 enfants de 5 à 9 ans évaluent la capacité des jeunes enfants à attribuer à un sujet victime de fausse croyance un projet d'action correct dans une situation d'intersection des états intentionnels. Elles confirment que plusieurs années séparent les premières attributions de fausse croyance de la maîtrise des opérations de partage.


  • Résumé

    Psychological literature provides numerous data evidencing the capacity of attributing beliefs to the other in 4-5 year old children. Popularized as acquisition of a theory of mind, this capacity is linked to the success on standard items and is conceived as a robust conceptual change providing understanding of human intentionality. This research disagrees with this view and shows that intentionality development requires more general operations, namely Piagetian concrete operations, to master inter-individual sharing of knowledge and beliefs. Nine experiments conducted with 735 children aged from 5 to 9 are reported. They assess the capacity to attribute to a character an action intention compatible with the belief of another character interacting with him/her. They confirm that there is a robust lag between the attribution of an action intention based on the belief of the character himself/herself and the attribution of an action intention based on the belief of another character.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (288 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 162 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.