Structuration d'un paysage : l'occupation du sol en Thiérache du XIe au XVIe siècle

par Bénédicte Doyen

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Charles Vulliez.

Soutenue en 2003

à Reims .


  • Résumé

    S'il est particulièrement difficile d'établir des limites géographiques claires pour la Thiérache, il est évident que cette région correspond à une zone particulière, sorte de tampon qui voit les luttes de pouvoir des grands seigneurs qui tentent de s'approprier les droits sur la terre et les hommes. Les Xe et XIe siècles marquent l'apparition des premiers établissements abbatiaux et castraux avant une seconde vague de fondations, plus importante, au XIIe siècle ; ces pôles de pouvoir, dès leur apparition, modifient et structurent l'habitat et l'ensemble du paysage ; le réseau paroissial termine de se mettre en place pendant cette période. Le XIIIe siècle correspond à une phase d'organisation des acquis de la période précédente ; les domaines monastiques se structurent, les châteaux se multiplient à l'intérieur des grandes zones seigneuriales apparues aux Xe-XIe siècles et les bourgs castraux connaissent leur âge d'or. Aux XIVe et XVe siècles, que l'on oppose souvent aux précédents pour leur noirceur, les hommes font preuve d'un dynamisme prodigieux, reconstruisant les bâtiments détruits et remettant en valeur les terres. La division des propriétés monastiques et leur don à bail, attribuées à tort au manque d'attention des abbés commendataires, constitue au contraire une réponse performante de la fin de la période médiévale au souci de continuité de l'exploitation des terres ; elle est aussi à l'origine de la multiplication des hameaux en Thié̀rache. Au XVIe siècle, les hommes inventent aussi des moyens de protection collectifs, plus efficaces : c'est la naissances des églises fortifiées et des bastions de Guise et La Capelle. A l'exception de hameaux de défrichement que l'on nomme les "Rues", la plus grande partie du processus de structuration du paysage moderne se place à l'intérieur des bornes chronologiques de cette étude.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (746, 212, LXIV)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003REIML003
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.