L'influence socio-politique de l'Église protestante dans la société polynésienne de 1963 à 2003

par Annick Lombardini

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Jean-Marc Regnault.

Soutenue en 2003

à l'Université de Polynésie française .


  • Résumé

    "Fille aînée" de la Polynésie : l'Église protestante manifeste, par un engagement constant mais évolutif, ce qu'elle estime être sa responsabilité envers les Polynésiens. De 1863 à 1945, elle s'impose dans la mise en oeuvre d'une politique de transformation globale des Polynésiens en vue de leur intégration à la société française. De 1945 à 1977, face à la plus grande ouverture de la Polynésie au monde, elle entretient le mythe d'un paradis chrétien fragile qu'il faut protéger en traquant les nouveautés censées subvertir l'ordre qu'elle a installé : activités de loisir, tourisme, immigration et nationalisme tahitien. De la fin des années 1970 à nos jours, ayant le sentiment que le Polynésien devient "étranger sur sa terre", l'Église protestante s'élève contre la dépossession foncière et la dévalorisation de la langue. Elle s'oppose aussi aux expérimentations nucléaires françaises dans le Pacifique et prend explicitement position en faveur de l'indépendance de la Polynésie française.

  • Titre traduit

    The social and political influence of the Protestant Church on Polynesian society from 1863 to 2003


  • Résumé

    "The eldest child" of Polynesia, the Prostestant Church expresses through a relentless but gradual involvement, what it feels is its responsibility towards the Polynesians. From 1865 to 1945, it became essential in implementing a policy of general transformation of the Polynesian people with an aim at integrating them into French society. From 1947 to 1977, faced with the biggest opening of Polynesia onto the world, the Prostestant Church maintained the myth of a fragile Christian paradise that hat to be protected by ferreting out all modern activities likely to subvert the rules that it had painstakingly established : leisure activities, tourism, immigration and Tahitian nationalism. From the late 1970's to present times, as the Protestant Church has been under the impression that Polynesians have become "foreigners in their own homeland", it has protested against land dispossessions and the depreciation of the language. It also opposed French nuclear testing in the Pacific and stood up for the independence of French Polynesia

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (405 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 392-406

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2003 LOM
  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH UPF 2003 LOM
  • Bibliothèque : Maison Asie-Pacifique (France). Fonds Asie. Fonds Pacifique/Océanie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : PF 64660 (TH)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.