Systématique et paléoécologie des Anthracotheriidae [Artiodactyla ; Suiformes] du mio-pliocène de l'ancien monde : implications paléobiogéographiques

par Fabrice Lihoreau

Thèse de doctorat en Terre solide et enveloppes superficielles. Paléontologie des vertébrés

Sous la direction de Michel Brunet et de Cécile Blondel.


  • Résumé

    La famille des Anthracotheriidae est très diversifiée et largement répandue au Néogène dans l'Ancien Monde. Sa systématique confuse et l'ignorance de leur paléoécologie limitaient leur utilisation en paléobiogéographie. La révision systématique des Anthracotheriidae du Mio-Pliocène s'appuie sur l'étude anatomique de nouveaux spécimens découverts au Tchad (Toros-Menalla), par la M. P. F. T. , et au Pakistan (Potwar plateau et Zinda Pir Dome), par le H-GSP. Trois nouvelles espèces sont décrites et une grande partie des genres néogènes de l'Ancien Monde est redéfinie. Les liens de parenté au sein de la famille sont précisés par une analyse cladistique, la plus complète réalisée sur ce groupe. Une systématique phylogénique est proposée avec la création d'un taxon de niveau sous-familial. L'étude originale des régimes alimentaires et des modes de vie est fondée sur plusieurs méthodes indépendantes (anatomie comparée, micro-usures et méso-usures dentaires, biogéochimie isotopique). L'écologie des Anthracotheriidae varie, avec des espèces terrestres de milieux fermés et d'autres, amphibies de milieux ouverts. L'adaptation au mode de vie amphibie est discutée. L'évolution écologique de cette famille au cours du Miocène en Asie est corrélée à des changements climatiques majeurs. La connaissance acquise de leur phylogénie et de leur écologie permet d'établir l'histoire paléobiogéographique des Anthracotheriidae, notamment les âges et sens de dispersions entre l'Asie et l'Afrique au Néogène. L'existence de périodes de connexion entre les paléobassins hydrographiques en Afrique et en Asie, au Miocène, est mise en exergue. La contribution des Anthracotheriidae à la caractérisation des environnements aquatiques néogènes et à la compréhension des connexions entre les paléobassins hydrographiques est majeure.

  • Titre traduit

    Systematic and paleoecology of Anthracotheriidae [Artiodactyla; Suiformes] from the mio-pliocene of the old world : paleobiogeographical implications


  • Résumé

    The family Anthracotheriidae was very diversified and largely distributed in the Old World during the Neogene. A confused systematic and the ignorance of their ecology limited their use for paleogeographical reconstructions. The systematic revision of the Mio-Pliocene Anthracotheriidae is supported by the anatomical study of new specimens discovered in Chad (Toros-Menalla) by the M. P. F. T. And in Pakistan (Potwar plateau and Zinda Pir dome) by the H-GSP. Three new species are described and most of the Neogene genera are redefined. Intra-relationships among the family are specified by the most complete cladistic analysis ever done on this group. A phylogenetical systematic is proposed and a new sub-familial taxon is established. The original study of paleodiet and of way of life is backed up by several independent methods (compared anatomy, microwear and mesowear analyses, isotopical biogeochemistry). The ecology of the Anthracotheriidae varies, with terrestrial species in close environments and amphibious species in open environments. The adaptation to an amphibious way of life is discussed. The ecological evolution of the family during the Miocene in Asia is correlated to major climatic shifts. The phylogenetical and ecological results enable to reconstruct the paleobiogeographical history of the Anthracotheriidae, particularly the age and the direction of the Neogene dispersions between Asia and Africa. The existence of connexion period between hydrographical paleobasins in Africa and in Asia during the Miocene is emphasized. The tribute of the Anthracotheriidae to the characterization of Neogene aquatic environments and to the understanding of the connexions between hydrographical paleobasins is of main importance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 395 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 329 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03/POIT/2337-B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 POIT 2337
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.