Etude de la syntaxine 8 humaine : caractérisation génomique et relations fonctionnelles avec CFTR

par Frédéric Bilan

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Alain Kitzis.


  • Résumé

    Le gène codant pour la syntaxine 8 humaine (Syn8), une protéine t-SNARE, a été clonée par un criblage double-hybride en utilisant le domaine R de CFTR comme appât. STX8 est morcelé en 8 exons, sur un minimum de 350 kpb, en 17p12. Nous avons localisé un point d'initiation de la transcription, compatible avec la taille de l'ARNm (1,4 kb). La région promotrice a été clonée puis son activité a été évaluée. Par biochimie, nous avons montré une interaction faible entre Syn8 et CFTR puis confirmé leur présence au sein d'un même complexe. Nous avons observé que la surexpression de Syn8 provoquait une inhibition de l'activité de CFTR, qui n'est plus localisé à la membrane plasmique, mais se est concentré dans les endosomes du recyclage. Nos résultats montrent que Syn8 participe au transport et à la régulation de CFTR. Ces informations permettront de préciser les mécanismes du transport intracellulaire de CFTR qui est perturbé chez la plupart des sujets atteints de mucoviscidose.

  • Titre traduit

    Human syntaxin 8 : genomic characterization and functional interactions with CFTR


  • Résumé

    Syntaxin 8, a new t-SNARE protein, was previously cloned with the two hybrid system using the R domain of CFTR as a bait. The human STX8 gene is composed of 8 exons spanning a 350 kb genomic DNA region on chromosome 17. A transcription start was found concordant with the mRNA size (1. 4 kb). The promoter region was cloned and its activity was characterized. Biochemical experiments exhibited a weak interaction between CFTR and syntaxin 8 but confirmed that they belonged to a same complex. Syntaxin 8 overexpression led to a strong inhibition of CFTR activity. Indeed CFTR was not localized on plasma membrane but was accumulated in recycling endosomes. Our results show that syntaxin 8 participates directly to CFTR transport and regulates its chloride channel activity. These data could bring some new clues to precise the different steps of CFTR transport, between the endoplasmic reticulum to the plasma membrane, which is disrupted in most of cystic fibrosis patient.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 221 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 262 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03/POIT/2310-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.