Photolyse directe et photolyse induite par la matière organique naturelle aquatique de la fonction diène

par Grégory Chasson

Thèse de doctorat en Chimie et microbiologie de l'eau

Sous la direction de Jean-Philippe Croué.


  • Résumé

    À 254 nm, l'ion sorbate absorbe fortement les photons, il se produit simultanément une réaction de photoisomérisation de la fonction diène jusqu'à atteindre un état photostationnaire entre les quatre isomères géométriques et une réaction de photodégradation directe. En présence de matière organique naturelle (MON), en plus de ces deux phénomènes, il se produit une réaction de photolyse induite par la MON présente. À 365 nm, l'ion sorbate n'absorbe pas de photons. Il ne se produit alors aucune réaction de photolyse directe. Cependant, en présence de MON, l'ion sorbate subit des réactions d'isomérisation et de dégradation photoinduites. La réactivité photoinductrice à 365 nm varie d'une fraction de MON à une autre. L'origine des fractions de MON tient un rôle prépondérant sur leurs propriétés photoinductrices. Toutefois les fractions de MON les plus photosensibilisatrices sont les fractions de plus petites tailles moléculaires et contenant le plus de fluorophores.

  • Titre traduit

    Direct photolysis and photoinduce degradation by the aquatic natural organic matter of the diene function


  • Résumé

    At 254 nm the sorbate ion strongly absorbs photons and there is simultaneously a reaction of photoisomerization of the diene functional group until reaching a photostationnary state between the four geometrical isomers and a reaction of direct photodegradation. In the presence of natural organic matter (NOM) there is present the two before mentioned phenomena, and a reaction of photolysis that is NOM induced. At 365 nm the sorbate ion does not absorb photons. Thus is no direct photolysis reaction. However, in the presence of NOM, the sorbate ion undergoes reactions of photoinduce isomerization and degradation. The photoinduce reactivity at 365 nm varies between NOM fractions. The origin of the NOM fractions plays an important role on their photoinductive properties. However, the fractions of the NOM that are more photoreacting are the NOM fractions of smaller molecular size and containing relatively more fluorophores.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [10]-129 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 121 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 03/POIT/2293-A
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03/POIT/2293-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.