Retour à la source : l'essence féminine dans l'univers romanesque de Neil Gunn

par Morag Jessie Munro

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Sylvain Floc'h.

Soutenue en 2003

à Pau .


  • Résumé

    Les romans de l'écrivain écossais Neil Gunn, (1891-1973) offrent ample matière à l'analyse de la féminité et du masculin/féminin. Le jeu narratologique sujet/objet présente une majorité de romans androcentrés, les romans gynocentrés laissant entr'apercevoir un discours proto-féministe. La femme, trop absente dans les récits d'histoire, assure continuité et cohésion sociale. Vis-à-vis de l'homme, la femme est dans un état d'entre-deux : entre jeune fille et épouse légitime, dans une identité sociale intermédiaire : la mère célibataire est une figure récurrente dans l'œuvre. Les jeunes femmes doivent composer avec l'amour tendre et la coercition sexuelle. L'étude de la configuration mythique de l'œuvre fait apparaître un foisonnement d'images contradictoires de la Femme qui renvoient aux mythologies biblique et celtique et à un fonds mythologique universel. La figure pluridimensionnelle de la Grande Déesse et ses divers avatars (la Sirène/Femme-Oiseau) culminent en une voix féminine désincarnée digne des poètes romantiques, où il faut peut-être lire la véritable "essence féminine" dans l'univers gunnien

  • Titre traduit

    Back to the source : feminine essence in the fictional world of Neil Gunn


  • Résumé

    The novels by Scottish writer Neil Gunn (1891-1973) abound in subject matter related to gender and Woman. The play on subject/object in the novels shows a majority of male-centred novels. Nevertheless, those involving a female subject reveal "proto-feminist" ideology. Too often absent from historical accounts, women played a vital role as a guarantee of continuity and cohesion within the community. Gunn sees women in an "in-between" position in their relation to men, in some intermediary social and sexual identity : the unmarried mother is one of the recurring figures in the novels. Gunn's young women must face being the object of tender love and coercive sex. From a study of the myths woven into the texts emerge many contradictory images of Woman, harking back to biblical and Celtic mythologies among others, and universal "world mythology". The emergence of the pluridimensional, universal images of the Great Goddess and the Siren/Birdwoman culminates in a disembodied female voice worthy of the Romantic poets. Could this be the feminine essence in the fictional world of Neil Gunn ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 553 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 496-531. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1081+1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.