Etude et évaluation de nouveaux lipides cationiques à base de cholestérol en tant que vecteurs d'adn dans des cellules tumorales in vitro et in vivo

par Philippe Reynier

Thèse de doctorat en Biophysique moléculaire

Sous la direction de Eliane Taillandier.

Soutenue en 2003

à Paris 13 .


  • Résumé

    Dans le cadre de la thérapie génique, le transport des acides nucléiques est un problème majeur. Le développement de vecteurs synthétiques dédié à ce transport est apparu comme une alternative prometteuse aux problèmes rencontrés par les vecteurs viraux. Des lipides cationiques originaux dérivés du cholestérol ont été synthétisés et formulés sous forme de liposomes. Dans le cadre de leur valorisation, notre travail a consisté à tester leur efficacité dans le transfert d'ADN in vitro et à initier des travaux chez l'animal. Nous avons caractérisé un nouveau lipide cationique dérivé du cholestérol, l'iodure de triéthylaminopropane carbamoyl cholestérol (TEAPC-Chol) et évalué ses capacités de vectorisation. L'optimisation de la transfection dans les cellules B16-F10 de mélanome et dans les tumeurs solides correspondantes a été réalisée en conjuguant les effets de la formulation des liposomes et du rapport de charge lipide cationique/ADN (Journal of Drug Targeting, 2002). Lors de la mise en place du modèle tumoral, il a été nécessaire d'élaborer une méthode de dosage simple de correction de l'interférence liée à la présence de sang dans les mesures luminométriques (Analytical Biochemistry, 2002). Afin d'établir une relation structure-fonction in vivo et d'améliorer l'efficacité de transfection, une série de lipides cationiques présentant des différences au niveau de la tête cationique et de l'espaceur a été comparée dans des essais in vitro et chez l'animal. La structure chimique joue un rôle important en présence de sérum. La charge des complexes et la quantité de DOPE des liposomes influent sur les interactions avec les érythrocytes (article soumis). L'activité du gène suppresseur de tumeur p16 a été restaurée dans des cellules de mésothéliome. La présence de la protéine p16 a été mise en évidence par western blot et immunolocalisation. La restauration du gène s'est traduite par une inhibition de la croissance cellulaire (BBA, 2003).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 145-162

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.