Comportement et organisation sociale de la fourmi parthénogénétique Cerapachys biroi (forel)

par Fabien Ravary

Thèse de doctorat en Biologie des organismes. Biologie du comportement

Sous la direction de Pierre Jaisson.

Soutenue en 2003

à Paris 13 .


  • Résumé

    Les hyménoptères eusociaux se reproduisant par parthénogenèse thélytoque posent une question fondamentale concernant les facteurs favorisant le maintien de l'eusocialité. La structure clonale des sociétés entraîne la disparition des causes ultimes aux conflits intra-coloniaux, à propos notamment de l'accès à la reproduction. Les implications évolutives de ce phénomène ont été évaluées chez la fourmi Cerapachys biroi, dont les colonies sont constituées uniquement d'individus vierges. Nos travaux ont débuté par une étude approfondie de son cycle reproducteur très stéréotypé, composé de deux phases d'activité. Des expériences ont montré le rôle primordial des stimulations larvaires dans l'induction du fourragement, ainsi que dans l'inhibition de la vitellogenèse des adultes. Par la suite, des expériences ont recherché les individus ayant accés à la reproduction afin d'évaluer la présence d'un biais reproducteur. Elles ont révélé qu'aucune caste stérile n'est présente dans ces colonies et que la reproduction est distribuée entre tous les individus. Toutefois, cette reproduction est liée à un polyéhisme temporel, par lequel les ouvrières âgées cessent de pondre lorsqu'elles deviennent fourrageuses, et à un polyéhisme physique illustré par deux types d'individus, dont les activités et capacités ovariennes diffèrent. La division a également été analysée à travers l'estimation de la flexibilité comportementale des ouvrières. Les colonies de C. Biroi ne montrent qu'une plasticité restreinte, la plupart des ouvrières étant temporairement très spécialisée. La monotonie génétique de ces colonies est probablement responsable de ce résultat. Par ailleurs, des expériences ont montré qu'une éthogenèse différentielle se met en place entre des individus de même âge et d'apparentement maximal se développant pourtant dans le même environnement. Enfin, l'étude comparée des espèces eusociales thélytoques enrichit la re��flexion sur les possibilités de sélection clonale.

  • Titre traduit

    Behaviour and social organization of the parthenogenetic ant Carapachys biroi (Forel)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 024
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque d'entomologie.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : ento4757
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.