Etude d'une cristallisation par effet antisolvant assistée par fluides supercritiques : applications aux produits pharmaceutiques

par Barbara De Gioannis

Thèse de doctorat en Science de l'ingénieur. Génie des procédés

Sous la direction de Pascale Subra.

Soutenue en 2003

à Paris 13 en cotutelle avec l'Université des Etudes de Cagliari .


  • Résumé

    Cette étude développe un procédé de cristallisation d'un principe pharmaceutique par un effet de basculement de solvant. A la différence d'un procédé plus classique, l'antisolvant ajouté est un fluide supercritique, le CO2. Les diagrammes de phases de différents systèmes soluté-solvant-CO2 ont été déterminés expérimentalement. Puis la griséofulvine a été recristallisée dans un dispositif discontinu, avec l'acétone comme solvant et le CO2 comme antisolvant. La variation des paramètres opératoires relatifs à l'installation ou aux compositions a permis de dégager l'influence sur la morphologie et la distribution en taille des cristaux. Lors du traitement d'un second principe actif (la tétracycline), ce sont des particules sphériques amorphes submicroniques qui sont obtenues avec des caractéristiques relativement peu sensibles aux variables opératoires. Ainsi, les conditions optimales du procédé doivent être modulées en fonction de la nature du soluté.

  • Titre traduit

    Study of a crystallization process by antisolvent effect, assisted by supercritical fluids : application to pharmaceutical drugs


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.