Le capital-risque : un mode de financement dans un contexte d'incertitude

par Emmanuelle Dubocage

Thèse de doctorat en Sciences Economiques

Sous la direction de Dorothée Rivaud-Danset.

Soutenue en 2003

à Paris 13 .


  • Résumé

    La spécificité du capital-risque, mode de financement de l'innovation radicale, est fondée selon nous sur l'ampleur de l'incertitude à laquelle capital-risqueurs et dirigeants de start-up font face : ils ne peuvent le plus souvent pas faire appel aux outils du risque, aux probabilités objectives pour la traiter. La littérature consacrée au capital-risque, qui dans la majorité des cas adopte les cadres analytiques des théories de l'agence et de l'information, n'analyse pas la question du traitement de l'incertitude par les acteurs du capital-risque. Les travaux empiriques et économétriques montrent que l'incertitude sur la qualité de la jeune entreprise innovante est partagée par les deux parties de la relation de financement. Autrement dit, elle n'est pas principalement de nature stratégique, n'est pas liée à l'opportunisme des acteurs économiques. Le cadre analytique du traitement de l'incertitude que nous proposons est basé sur la conjugaison de trois approches théoriques qui restituent la pluralité des dimensions de l'évaluation de la qualité de la start-up par le capital-risqueur. Il est pris en tension entre trois pôles. L'évaluation de la jeune entreprise innovante revêt tout d'abord un caractère objectif et ce sont les options réelles qui s'avèrent être l'outil analytique le plus adapté. Mais vouloir se maintenir exclusivement dans l'objectivité dans le cadre de l'incertitude radicale est un leurre. La dimension subjective est éclairée théoriquement par le traitement de l'incertitude radicale par le jugement, proposé par Knight. Enfin, l'évaluation du capital-risqueur non compétent est mimétique, intersubjective. Modéliser l'interaction entre le mode d'évaluation du capital-risqueur compétent et celui du non compétent révèle les effets néfastes de l'intersubjectivité : à l'échelle du marché du capital-risque, le prix de la start-up peut dévier fortement de sa valeur légitime et affecter l'activité du capital-risque dans son ensemble.

  • Titre traduit

    The venture capital : a method of financing in an uncertain context


  • Résumé

    Comparing Venture Capital with credit or market financing leads us to underline the specificity of this mode of financing: the high level of uncertainty about the future of venture-backed firms, which are high tech start-up. The venture capitalist and the manager cannot manage this uncertainty with risk theoretical tools that is probability. It is assumed in this thesis that subjective conflicts between venture capital and entrepreneurs are not the root cause of transaction difficulties. The set of hypotheses put forward by the agency theory orientates the analysis of the relationship between venture capitalist and entrepreneurs in a direction which does not allow the following issue to be taken into account: the key difficulty of the transaction is raised by the uncertainty about the future of venture-backed firms. Then, the aim of this thesis is to construct an analytical framework, which analyse the uncertainty treatment of venture capitalist. The evaluation of venture-backed firms is a real option-based one. But, it has a subjective and inter-subjective dimension too. Analysing the subjective one's requires to use knightian judgment and the latter is linked with the mimetism issue prevailing in financial market. When the venture capitalist is skilled, he is able to interpret the quality benchmarks of the start-up but when he is not, his evaluation is based on mimetism. As far as the venture capital market is concerned, a model underlines the interaction impact between these two kinds of valuation: the predominance of non skilled venture capitalists produces a general overvaluation of venture-backed firms. The role of the inter-subjective nature of the evaluation by anonymous investors is analysed econometrically.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 342 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 279-293

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 041
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (IDHE) 03 DUB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1631-2003-6
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.