Réflexion sur l'adaptation industrielle de la corporation du savoir à l'espace virtuel : le projet UNS/ILC de l'université de l'Ontario

par Alexandra Bal-Newkirk

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication, industries de de la formation

Sous la direction de Pierre Moeglin.

Soutenue en 2003

à Paris 13 .


  • Résumé

    À travers l'analyse des discours d'acteurs et des stratégies institutionnelles en jeu dans l'expérimentation USN/ILC, une innovation éducative universitaire, cette thèse étudie les enjeux et les processus de la mise en place d'un dispositif socio-organisationnel " local " dont la portée vaut plus généralement pour tous les grands programmes relevant du e-learning. L'hypothèse qui est au cœur de l'analyse est que les NTE sont un instrument de légitimation de la convergence expérimentale et l'alibi avancé par les différents acteurs impliqués dans l'expérimentation pour justifier la nécessité de nouveaux développements organisationnels. Il apparaît, au terme de l'analyse, que les différents scénarios envisagés par les acteurs, incompatibles d'un point de vue industriel impliquent des formes économiques, partenariales et pédagogiques différentes. Ils sont liés aux finalités sociétales respectivement poursuivies et entraînent des processus d'industrialisation et de réindustrialisation de la formation répondant à des logiques socio-économiques concurrentes.

  • Titre traduit

    ˜ œA study of the industrial adaptation of knowledge corparations to virtual spaces : the USN/ILC project in the Ontario university sector


  • Résumé

    Via an analysis of discourses and institutional strategies of actors involved in the USN/ILC project, a university level learning technologies innovation experiment, this doctoral work studies what is at stakes in these trials and examines the processes by which the building of a local socio-economical system allows to experiment with and define the conditions required for more general e-learning programs. Our hypothesis is that emerging educational technologies are used to legitimize industrial convergence processes and are the alibi actors need to justify the development of new organizational structures. Different scenarios imagined by the actors are incompatible, from an industrial point of view, and imply the use of different economical, affiliations and pedagogical frameworks. Difference tied to the societal finalities desired which bring forth industrialization and reindustrialization processes representing diverse socio-economical logics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 999
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 543-555

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 035
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.