Le conte bilingue : lien entre les deux milieux référentiels de l'enfant de migrants d'Afrique noire : effets structurants sur son évolution maturative

par Danièle Pinon-Rousseau

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie Rose Moro.

Soutenue en 2003

à Paris 13 .


  • Résumé

    Les travaux de pédopsychiatres, psychanalystes, anthropologues et psycholinguistes permettent de mieux conceptualiser la vulnérabilité spécifique d'un grand nombre d'enfants de migrants africains qui rencontrent des difficultés d'intégration scolaire. En réponse au clivage phénoménologique sur lequel se construit l'enfant, séparé entre ses deux mondes d'appartenance, nous proposons, dans cette thèse, une stratégie préventive qui fasse lien entre ses deux milieux référentiels : son monde familial et celui de son pays d'accueil. Nous utilisons le conte bilingue, comme outil de médiation, transmis dans la singularité d'une relation interactive parents - enfant - traducteur - thérapeute. Dans le cadre de l'école maternelle, nous créons un espace intermédiaire, où l'enfant peut se construire dans son identité plurielle. Dans une première partie, nous théorisons la construction psychique de l'enfant, en termes dynamiques, avant de dégager les points de vulnérabilité liés au risque transculturel. Dans une deuxième partie, le conte sera analysé en fonction de différentes théories : structuraliste, psychanalytique, anthropologique pour répondre à la question : pourquoi le conte ? Une discussion sur les rapports entre langue majoritaire et langue minoritaire nous aidera à résoudre la question : pourquoi le conte bilingue ? La dernière partie de cette thèse présente un travail clinique d'études de cas d'enfants de migrants africains suivis entre quatre et six ans. Partageant avec l'enfant une " aire intermédiaire d'expérience " entre les langues et les mondes, elle lui ouvre un espace créatif où il dessine et associe sur les contes bilingues. Dans nos perspectives, nous exposons deux cas suivis dans le service de psychopathologie de l'Enfant et de l'Adolescent de l'Hôpital Avicenne à Bobigny (93), dirigé par le Professeur Marie Rose Moro.

  • Titre traduit

    ˜ œBilingual tales : a link between two reference environments for children of Black African origin : therapeutic effect on maturing process of children


  • Résumé

    The work of child psychiatrists, psychoanalysts, anthropologists and psycholinguists helps us to conceptualise more clearly the specific vulnerability of many children of migrant African parents who have integration problems at school. In response to the phenomenological split, basis for their development-torn between the two worlds to which they belong-we propose a preventive strategy that creates a link between these two frames of reference : the family world and the world of the host country. We use bilingual tales as a therapeutic instrument, which are transmitted during interviews within a singular, interactive relationship involving the parents, the child, the translator and the therapist. Within the scope of nursery school, we have created an intermediate space in which the child, after each tales listening sessions, can express himself by narratives and drawings. Our job, based on Devereux's concept of complementary methodology, finds a place in the ethno-psychiatry current.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (805 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 400-413

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 054
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.