L' autonomie des infirmières : le rôle propre questionné

par Elisabeth Noel

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gilles Brougère.

Soutenue en 2003

à Paris 13 .


  • Résumé

    La loi du 31 mai 1978 définit la profession infirmière et attribue deux rôles à l'infirmière : un rôle sur prescription et un rôle propre, qui modifient les compétences attendues. Le rôle propre introduit responsabilité, initiative et autonomie et se caractérise par une approche relationnelle des soins. Le rôle sur prescription avec l'augmentation, la complexité des actes de soins techniques fait que l'infirmière est davantage inscrite dans un travail organisationnel qu'auprès des malades. Cela la conduit à déléguer les actes du rôle propre aux aides-soignantes. Cette transformation du rôle infirmier interroge l'identité personnelle et professionnelle de l'infirmière et met en question tant les fonctionnements des professionnels de santé que le système hospitalier dans son ensemble. Quant au corps médical, il a du mal à accepter ce rôle propre car l'infirmière reste pour lui avant tout une exécutante, tout en lui concédant une totale liberté dans la manière de mener à bien l'exécution des soins. Notre recherche vise à mettre au jour les facteurs qui influencent cette évolution dans la façon de soigner en questionnant la signification du rôle propre et ce grâce aux choix des matériaux. Des entretiens individuels semi-directifs réalisés auprès d'infirmières hospitalières sur leurs parcours de vie ont révélé le profil d'une femme infirmière à la recherche d'une indépendance personnelle et professionnelle. Celle-ci nous a amené à redéfinir les multiples sens donnés à l'autonomie et ses formes dans la profession et ce en utilisant des entretiens collectifs élaborés à partir de situations où la question de l'autonomie des infirmières se pose dans leur pratique quotidienne des soins à l'hôpital.

  • Titre traduit

    ˜The œnurses's autonomy : personal role at issue


  • Résumé

    Nurse profession is defined by the law of the 31 st of may, 1978, which gives her two roles : one is prescribed the other is personal, and both modify the expected competencies. The personal role introduces responsibility, initiative and autonomy and implies health staff patient relationship. The prescribed role, with the increasing number and the complexity of nursing, makes the nurse be more implicated in organising the work than with the patients. This leads her to delegate her personal role nurse assistants. The evolution of the role of the nurses makes them wonder about their personal and professional identity, and calls in question again the way of working of the professionals and the hole hospitals system. With regard to the health staff physicians, they find difficult to afford the nurse's personal role as they think the nurse is, first of all, a performer, even if they let her act freely. This research intends to show up the factors influencing the evolution of nursing by calling in question the personal role and this with the help of different methodsSemi-directive individual interviews, with hospital nurses, about their personal and professional life disclosed the profile of a nurse looking for personal and professional independence. This led us to re-define the multiple meanings of autonomy, and its modes for this profession, by using collective interviews evolved from situations where the problem of autonomy of nurses is raised during their day to day nursing in hospital.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (446 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 335-344

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 053
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.