L'internationalisation de la distribution concentrée

par Raymond Félix Lehman

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de François Chesnais.

Soutenue en 2003

à Paris 13 .


  • Résumé

    L'internationalisation de la distribution concentrée (ou grande distribution) est un phénomène complexe, qui est analysé dans ce travail à partir de contributions théoriques développées en économie industrielle internationale, et notamment la théorie éclectique. La complexité de l'internationalisation de la distribution concentrée s'observe à plusieurs niveaux. Dans son aspect général par exemple, ce mouvement peut être dirigé vers le marché des débouchés à travers l'exploitation de points de vente et/ou vers celui des facteurs à travers les opérations d'approvisionnement ou de production. La logique industrielle des firmes exerçant cette forme de commerce de détail les conduit à chercher et à contrôler la clientèle la plus étendue possible, en même temps qu'elles veulent avoir une position avantageuse face aux fournisseurs. On observe alors une dimension aval, une dimension amont, et aussi une dimension parallèle (davantage présentée qu'analysée dans ce travail) de l'internationalisation. En s'intéressant aux origines de ce mouvement, on constate qu'elles s'inscrivent à la fois dans la capacité des firmes à se doter d'une large gamme d'actifs spécifiques, dans la relation commerce-industrie au sein de pays ayant un important niveau de développement, dans la concurrence oligopolistique entre distributeurs, et dans les évolutions socio-économiques tant sur les plans nationaux qu'international. Les objectifs de l'internationalisation sont par conséquent variés. Ils peuvent relever d'une logique de rentabilité financière à court ou moyen terme, de la rivalité entre distributeurs pour l'extension du marché final, ou de la rivalité producteurs-distributeurs pour le contrôle de la chaîne de l'offre des biens de consommation courante. Le processus de développement des distributeurs à l'étranger est également loin d'être simple. Il peut être direct et pleinement assumé à travers la création de filiales. Il peut aussi être moins direct et moins assumé sans pour autant résulter à un moindre contrôle, notamment lors du recours à la sous-traitance internationale dans le cadre de la production de biens exclusifs. Et enfin, la complexité apparaît dans l'impact en retour de l'internationalisation sur la structure de cette industrie au niveau mondial, où de nombreuses grandes firmes n'ont pas la garantie de participer à la fixation des règles du jeu concurrentiel et de nombreuses moyennes ne doivent leur survie qu'à l'action des pouvoirs publics.

  • Titre traduit

    The internationalisation of mass retailing


  • Résumé

    The internationalisation of mass retailing can be a downstream operation trough point of sale exploitation, an upstream operation trough provisioning or production operations, and/or be parallel to these two dimensions. Origins of this movement must be drived from the capacity of retailers to obtain a braod range of specific assets, from the industry-distribution relation, from the oligipolistic rivalry between firms, and from socio-economic evolutions. This movement have also varied objectives. They can concern a financial logic, competition between retailers, or between producers and retailers for the commodity chain control In the same way, development abroad canbe direct when there is subsidiary creation, or indirect in the case of international subcontracting for production activities Complexity appears finally in the impact of internationalisation on this industry on a global level, where many large firms do not have guarantee to stay in the market

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 382 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 359-371

Où se trouve cette thèse\u00a0?