Les communautés fongiques des structures de récolte de plusieurs espèces de termites macrotermitinae : origine et évolution

par Michel Ngor Diouf

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Corinne Rouland-Lefèvre.


  • Résumé

    L’impact de l’activité de construction de trois espèces de termites Macrotermitinae sur les communautés fongiques du sol a été étudié en combinant des méthodes traditionnelles de microbiologie à des méthodes biochimiques (ergostérol), enzymatiques et moléculaires (PCR-DGGE). Dans les structures de récolte récentes, les communautés fongiques sont très différentes de celles du sol aussi bien superficiel que profond. Au niveau fonctionnel ces différences se traduisent par des activités protéolytiques plus élevées dans les structures jeunes que dans le sol. Lors du vieillissement des structures de récolte, les communautés fongiques y deviennent moins abondantes et moins diversifiées et, à terme, la structure de la mycoflore des placages les plus âgés présente beaucoup de similitudes avec celle du premier centimètre du sol. L’origine des communautés fongiques abondantes dans les structures de récolte fraîches a été recherchée, elle résulte de l’incorporation par le termite de propagules fongiques présentes sur le végétal récolté. Le rôle de ces constructions temporaires de récolte dans le fonctionnement biologique du sol est ensuite discuté.

  • Titre traduit

    Fungal communities of many fungus growing termites sheetings : origine and evolution


  • Résumé

    The impact of sheetings of three species of termites (Macrotermitinae) on soil fungal communities was studied by combining culture-dependent methods (MPN. Plate count technique) and biochemical methods (ergosterol, enzyme activities) and molecular approacb (PCR-DGGE) as well. Fungal communities of recent sheetings were different from those found in soil. At the functional level these differences resuit in higher proteolytic activities in the young structures than in the soil. At the time of the ageing of sheetings, fungal commumties become less abundant and less diversified and, in the long term, they exhibited much similarities with that of the first centimeter of the soil. The origin of the abundance of fungal communities in the fresh sheetings was addressed and seems to result from incorporation by the termite of fungal propagules from the plant. The role of these temporarv sheetings in the biological function of the soil is then discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 165 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 133-165

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.