Origine et genèse de la notion d'[èthos] dans la Rhétorique d'Aristote

par Frédérique Woerther

Thèse de doctorat en Langue et littérature grecques

Sous la direction de Pierre Chiron.


  • Résumé

    Ce travail veut montrer que la véritable saisie de la notion d’èthos dans la Rhétorique d’Aristote suppose la prise en compte des contextes linguistique, culturel, politique et philosophique particuliers dans lesquels le traité a été composé. Une première partie présente l’analyse sémantique et linguistique d’èthos tel qu’il est employé dans la littérature grecque depuis Homère jusqu’à Platon, et montre à quel point, au IVe siècle, cette notion est labile et ses valeurs ambigu L’étude du corpus aristotélicien met ensuite en évidence l’émergence, dans les Ethiques, du concept d’èthos qui est remis en oeuvre par le philosophe dans d’autres traités, mais avec des valeurs et des connotations différentes, variant selon les contextes. Enfin, la dernière partie de notre étude permet de vérifier l’hypothèse selon laquelle la notion d’èthos dans la Rhétorique, résulte d’une «réinterprétation de l’èthos éthique », en resystématisant des éléments hérités de la rhétorique traditionnelle.

  • Titre traduit

    Origin and genesis of the notion of [èthos] in Aristotle's Rhetoric


  • Résumé

    This work seeks to demonstrate that a genuine understanding of the notion èthos in Aristotle’s Rhetoric requires one to take into account the specific linguistic, cultural, political and philosophical contexts in which the treatise was composed. Firstly, a linguistic and semantic analysis of èthos such as it is used in Greek literature from Homer to Plato reveals the degree to which, in the Fourth Century, this notion was inconstant and values were ambiguous. A study of the body of Aristotelian works then argues that a discrete concept of èthos arose in the Ethics, which the author would later employ in other works but with different values and connotations that varied according the context in vhich they were used. A final section permits the verification of the hypothesis according to which the notion of that appears in the Rhetoric is the result ofa «reinterpretation of the ethical èthos » that establishes a system of elements inherited from traditional rhetoric.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (648 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 575-614. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.