L'écriture stendhalienne et les défis du je : étude des écrits à la première personne

par Edwige Thomas

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Francis Claudon.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Stendhal's writing and "je" challenges : a study of first person writings


  • Résumé

    Stendhal se détourne des genres majeurs du début du XIXe siècle. Correspondance, journaux, mémoires sont des genres en marge qu'il s'approprie particulièrement. Sa vigilance discursive remet en cause l'unité textuelle et le système de l'énonciation. Le locuteur s'impose sans revendiquer sa responsabilité dans une relation " intersubjective ". Il montre qu'une autobiographie coupée de la fiction est impossible. Les stratégies du détour se multiplient, en appellent à une " quatrième personne du singulier" conciliant extériorité et intériorité. Ainsi, le locuteur varie pronoms, pseudonymes, énoncés en langues étrangères. Mais la première personne du singulier apparaît toujours, révélant un désir profond d'existence. Le JE participe à la fois d'une stratégie de l'évitement et de l'ostentation. En outre, dans cette écriture "autobiographique ", le recours aux images se justifie. Les dessins autographes fixent le passé pour laisser Stendhal se retrouver et accepter son manque de narcissisme.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Connaissances et savoirs à Paris

L'écriture stendhalienne et les défis du Je


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (613 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 469-561. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Connaissances et savoirs à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'écriture stendhalienne et les défis du Je
  • Détails : 1 vol. (704 p.)
  • ISBN : 978-2-7539-0041-7
  • Annexes : Bibliogr. p. [589]-670. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.