Evaluation du potentiel estrogénique des eaux de surface de la région parisienne destinées à la production d'eau potable

par Maëlle Cargouët

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Yves Lévi.

Soutenue en 2003

à Paris 11, Châtenay .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Estrogenic potential assessment of surface water in Paris area used to produce drinking water


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les perturbateurs endocriniens peuvent agir sur le système endocrinien de l'Homme et des animaux, et provoquer des effets néfastes sur la croissance, le développement et la reproduction. La contamination de la ressource en eau par ces composés est un problème majeur de santé publique et son évaluation est essentielle en particulier pour les professionnels de l'eau. L'objectif de ce travail était d'évaluer le potentiel estrogénique des rivières de la région parisienne destinées à la production d'eau potable et d'estimer la contribution des stations d'épuration (STEP) dans cette contamination. Pour ce faire, un modèle in vitro, les cellules MELN et un modèle in vivo, le poisson zèbre ont été utilisés. Les principaux résultats sur les cellules MELN montrent (1) une forte activité estrogénique des eaux d'entrée de STEP, (2) des procédés de traitement de ces stations partiellement efficaces se traduisant par une activité estrogénique de plusieurs ng éq 17ß-estradiol/L dans les effluents, (3) une faible activité estrogénique des rivières au niveau du site de pompage d'usines de production d'eau potable, (4) l'impact certain d'une des STEP étudiées sur la pollution estrogénique de la rivière. Le fractionnement d'eaux d'entrée et d'effluents de STEP par CUIP suggère que les principaux estrogènes naturels et synthétiques sont responsables d'une partie importante de l'activité estrogénique observée. Dans l'étude in vivo, la vitellogénine (VTG) a été utilisée comme biomarqueur d'exposition à des substances estrogéniques. Un test EUSA compétitif spécifique de la VTG de poisson zèbre a été développé. Pour ce faire, la protéine a dû être purifiée. Le test mis au point est très sensible avec une limite de quantification de 1 ng VTG purifiée/mL. L'exposition des poissons à des eaux de rivière ou à des eaux en cours de potabilisation n'a pas pu mettre en évidence d'induction de VTG suggérant le faible potentiel estrogénique des eaux étudiées dans nos conditions d'expérience.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 288 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 221-252 ( 509 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03PA114817B B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 PA11 4817
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.