Rôle des interactions entre les extrémités 5' et 3' des ARN messagers dans l'initiation de la traduction eucaryote : étude in vitro de différents modèles cellulaires et viraux

par Yanne Michel

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Katherine Kean.

Soutenue en 2003

à Paris 11, Châtenay .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Role of messenger RNAs 5'-3' end crosstalk in eukaryotic translation initiation : in vitro study of different cellular and viral models


  • Résumé

    La plupart des ARNm eucaryotes sont coiffés à l'extrémité 5' et polyadénylés à l'extrémité 3'. Ces deux éléments sont nécessaires pour la traduction efficace des ARNm. En effet, la coiffe et la queue poly(A) coopèrent pour stimuler la traduction de façon synergique. Ce phénomène a conduit au modèle de boucle fermée, dans lequel 1 'initiation de la traduction se fait sur une molécule d' ARNm circularisée par le biais de protéines reliant l'extrémité coiffée et l'extrémité polyadénylée. Ces interactions sont maintenant bien caractérisées, mais au début de notre étude, leurs conséquences fonctionnelles sur l'initiation de la traduction n'étaient pas encore élucidées. Nous avons mis au point un système de traduction in vitro basé sur des lysats de réticulocytes de lapin, qui permet d'étudier directement les conséquences fonctionnelles des interactions entre les extrémités 5' et 3' des ARNm sur l'initiation de la traduction. Ce système a permis de reproduire la synergie coiffe-poly(A) et de montrer qu'elle dépend directement des interactions protéiques reliant les deux extrémités des ARNm. De plus, ces interactions peuvent également stimuler la traduction quand la queue poly(A) est ajoutée in trans. Certains ARNm ne peuvent être inclus dans le modèle de boucle fermée classique, car ils ne portent pas de coiffe en 5' et/ou de queue poly(A) en 3'. C'est le cas des ARN non coiffés de picornavirus, dont la traduction est initiée à partir d'un IRES (InternaI Ribosome Entry Segment) et de l' ARN du virus de 1 'hépatite C, ni coiffé, ni polyadénylé, qui comporte un IRES en 5' et une région X spécifique en 3'. Pour ces ARNm portant des extrémités 5' et 3' " alternatives ", la question se pose de savoir s'ils doivent être circularisés pour être traduits efficacement et dans ce cas, quelles protéines sont impliquées. Notre système de traduction in vitro a permis de mettre en évidence que les ARNm portant des extrémités de type picornavirus nécessitent les mêmes interactions protéine-protéine que les ARNm cellulaires " classiques " pour être traduits efficacement, alors que les ARNm portant des extrémités de type virus de l'hépatite C sont traduits indépendamment de ces interactions et pourraient être circularisés par un mécanisme alternatif

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 235 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 129-151 ( 342 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03PA114810 B
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3982
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.