Le concept de soi physique : nature, validité et directionnalité causale avec des tests de condition physique et des notes en E. P. S.

par Florence Guérin

Thèse de doctorat en Sciences du sport et de la motricité

Sous la direction de Jean-Pierre Famose.

Soutenue en 2003

à Paris 11 .


  • Résumé

    Le concept de soi physique joue un rôle essentiel dans les apprentissages et les performances motrices. Se fondant sur une méthodologie de modélisation d'équations structurales, quatre études ont permis de démontrer la généralisabilité transnationale d'un modèle de concept de soi physique et de souligner son rôle dans la recherche sur les interactions causales entre les perceptions de soi et l'environnement. Un instrument australien de concept de soi physique: le Physical Self-Description questionnaire (PSDQ) de H. W. Marsh a été validé dans sa structure factorielle sur un échantillon d'adolescents français en milieu scolaire. En outre, la validité interne a été renforcée par l'établissement de la validité convergente et discriminante du PSDQ français dans une analyse multitraits-multiméthodes mettant en jeu deux autres modèles de concept de soi physique. Afin de compléter le processus de validation, la validité externe du PSDQ a ensuite été testée avec des tests d'aptitudes physiques provenant notamment de la batterie EUROFIT. Enfin, il a été mené une étude longitudinale examinant la directionnalité causale entre le concept de soi physique, les résultats scolaires en EPS et des tests d'aptitudes de force, d'endurance cardiorespiratoire et de pratique physique. Les résultats plaident en faveur d'une réciprocité causale plus importante pour le modèle impliquant les notes d'EPS que pour ceux intégrant les tests d'aptitudes physiques. En outre, il a été montré que ces relations causales n'étaient pas médiatisées par les concepts de soi globaux.

  • Titre traduit

    Physical self-concept : nature, validity and causal ordering with fitness tests and classroom-based P. E. Grades


  • Résumé

    Physical self-concept plays a critical role in the learning process and motor performance. Based on structural equation modeling methodology, four studies supported the cross-national generalizability of a physical self-concept model over several French samples and emphasized the usefulness of this construct in a causation research exploring relations among physical self- perceptions and environment variables. The factorial validity of an Australian physical self-concept instrument: The Physical Self-Description questionnaire (PSDQ) by H. W. Marsh was supported with a sample of French adolescents in a school environment. Moreover, the within- construct validity was supplemented by an MTMM analysis, involving two other physical self- concept models, which supported convergent and discriminant validity. Pursuing the validation on-going process, between-construct validity was next tested and supported in relation to a set of external criteria from the EUROFIT fitness test battery. Finally, a longitudinal panel study assessing causal directions among physical self-concept, P. E. Achievements, strength, cardiorespiratory endurance and physical activity objective measures provided some support for causal relations between physical self-concept and fitness tests and better evidence for reciprocal effects between physical self-concept and P. E. Achievements. Additionally, it was shown that these causal relations were not mediated by global self-concepts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 282 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.235-260

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2003)275
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.