Programmation de la génération des forces de propulsion au cours de l'initiation de la marche : ajustements posturaux anticipateurs, stratégies motrices globales et locales mises en jeu chez le sujet amputé d'un membre inférieur

par Valérie Michel

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Manh-Cuong Do.

Soutenue en 2003

à Paris 11, Orsay .


  • Résumé

    L'objet de la thèse est d'examiner la réorganisation du processus de génération des forces de propulsion d'un mouvement d'Initiation de la Marche lorsque les contraintes posturales sont modifiées par la perte unilatérale d'un membre inférieur. L'analyse du processus est réalisé en utilisant les forces de réaction du sol et l'activité électromyographique. Trois groupes de sujets ont participé à l'expérimentation : 7 sujets témoins; 6 sujets amputés unilatéraux tibial et 7 sujets amputés unilatéraux fémoral. 4 principaux résultats originaux sont mis en avant : 1- Rôle des ajustements posturaux anticipateurs. Chez le sujet témoin les paramètres des ajustements posturaux anticipateurs rendent compte de la vitesse de progression. Chez les sujets amputés, les ajustements posturaux anticipateurs ne permettent pas de prédire les caractéristiques cinématiques de la marche. Leur rôle serait limité à l'initiation du couple de déséquilibre, condition nécessaire à l'initiation du premier pas de la marche. 2- Stratégies de génération des forces de propulsion. Des stratégies fonction de l'état du membre qui initie le pas sont identifiées. Lors d'un départ avec le membre prothétique, rajustement des forces de propulsion est réalisée sur la phase d'exécution du pas. Lors d'un départ avec le membre intact, les forces de propulsion sont ajustées sur les ajustements posturaux anticipateurs et la phase d'exécution du pas. 3- Eléments déterminant les stratégies de génération des forces de propulsion : 2 éléments déterminent le choix des stratégies. La capacité du membre oscillant à générer les forces de propulsion et la capacité du membre d'appui à contrôler l'équilibre postural. 4- Rôle des fléchisseurs plantaires de la cheville au cours de la phase de simple appui. L'absence de différence dans la vitesse de progression maximale lorsque le pas est initié avec le membre intact, relativement à l'initiation du pas avec le membre prothétique, montre que les fléchisseurs plantaires ne sont pas nécessaires à la génération des forces de propulsion.


  • Résumé

    The aim of the thesis was to analyze the reorganization of the propulsive forces process of a gait initiation when the postural constraints were modified by a unilateral lower limb amputation. The analyze use the reaction forces of the ground and electromyography. The results were collected from three groups of subjects were analyzed: 7 healthy subjects; 6 below-knee amputee subjects and 7 above-knee amputee subjects. Four main original results can be stressed : l- Role of the anticipatory postural adjustments. In the healthy subjects, the anticipatory postural adjustments were predictive of the progression velocity. In opposite, in the amputee subjects the anticipatory postural adjustments were not predictive of the kinematic characteristics of the progression velocity. Their role would be limited to the initiation of the desequilibrium couple which was a necessary condition to initiate the first step. 2- Strategy of generation of the propulsive forces. Strategies depend of the state of the limb which initiate the step. When the gait was initiated with prosthetic limb, propulsive forces were adjusted during the phase of step execution. When the gait was initiated with intact limb, the propulsive forces were adjusted both during the anticipatory postural adjustments and the phase of step execution. 3- Elements determining the propulsive forces strategies : 2 elements determine the choice of the strategies. The capacity to the swing limb to generate propulsive forces and the capacity to the stance limb to control postural equilibrium. 4- Role of ankle plantar flexors during the phase of step execution. Maximal progression velocity was the same whatever the state of the lower limb initiating the limb. This results shows that ankle plantar flexors were not necessary to generate propulsive forces.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 193 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.170-183

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2003)265
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.