Héliométrie chromosphérique et coronale

par Thierry Hortin

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace. Astrophysique et méthodes associées

Sous la direction de Guy Artzner.

Soutenue en 2003

à Paris 11 .


  • Résumé

    Nous mesurons et comparons la rotation de l'atmosphère solaire à partir des images à grand champ issues de l'instrument EIT (Extreme ultra-violet Imaging Telescope) à bord du satellite SoHO (Solar Heliospheric Observatory) pour quatre longueurs d'onde (304 A pour la chromosphère et 171 A, 195 A, 284 A pour la couronne) émises de couches du plasma solaire possédant des propriétés physiques différentes. Nous développons une méthode des traceurs étendue dont la zone héliographique de mesure des vitesses sur le disque est de 70ʿ de part et d'autre de l'équateur et du méridien central. Notre programme EXPLOITATION sous IDL (Interactive Data Language) permet de mesurer la rotation méridienne moyenne sur un mois à partir du traitement des images EIT. Les cartes des vitesses en latitude sur la période s'étendant d'avril 1997 à septembre 2001, soit sur plus de quatre ans de données, révèlent que les canaux coronaux du Fe IX-X, Fe XII et Fe XV, respectivement à 171 A, 195 A et 284 A présentent une rotation différentielle plus rigide et une rotation équatoriale plus rapide que le canal chromosphérique de l'He II à 304 A. Un augmentation raisonnable de l'altitude des structures coronales réconcilie ces vitesses équatoriales et préserve globalement la rigidité coronale. La rotation est symétrique Sud-Nord à 0. 03ʿ/j près pour l'ensemble des canaux EIT. Nous définissons une période de minimum (avril 1997-février 1998) et de maximum (janvier-décembre 2000) d'activité solaire afin d'étudier la variation de la rotation solaire au cours du cycle solaire nʿ23. Lors du passage du minimum au maximum d'activité solaire, nous constatons une décroissance significative de 1% de la vitesse équatoriale du canal chromosphérique à 304 A ainsi qu'une rotation qui se rigidifie pour les canaux à 304 A, 171 A et 195 A.


  • Résumé

    We measure and compare the rotation of the solar atmosphere from full-disk solar images obtained with the Extreme ultra-violet Imaging Telescope (EIT) on board the Solar and Heliospheric Observatory (SoHO) for four wavelengths (304 A for the chromosphere and 171 A, 195 A, 284 A for the corona) emitted from solar plasma layers having different physical properties. We develop an extended tracer method with an heliographic area of velocities measurements over the solar disk about 70ʿ on both sides of the equator and the central meridian. Our EXPLOITATION program under IDL (Interactive Data Language) can measure the meridian rotation curve averaged over a month by full-disk EIT images processing. The velocities maps in latitude over the period extending from April 1997 to September 2001, over more than four years data, reveal us that the coronals channels of Fe IX-X, Fe XII et Fe XV, respectively at 171 A, 195 A and 284 A show a differential rotation more rigid and an equatorial rotation more faster than the chromospheric channel of He II at 304 A. A reasonable increase of the height of the coronals features bring closer the equatorial velocities and preserve globaly the coronal rigidity. The rotation is symmetric South-North to 0. 03 ʿ/j for all the EIT channels. We define a minimum period (April 1997-February 1998) and maximum period (January-December 2000) of solar activity to study the variation of solar rotation along the 23th solar cycle. During the passage of the minimum to the solar maximum, we note significant decrease of 1% of the equatorial velocity of the chromospheric channel at 304 A and a rotation which is rigidified for the channels at 304 A, 171 A and 195 A.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 241 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [XV]-[XIX] de l'annexe B

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2003)195

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 PA11 2195
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMF.T 147
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.