Le théâtre tunisien face à la modernité : la scène dans une société en mutation

par Ridha Boukadida

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Robert Abirached.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les pratiques théâtrales en Tunisie, le secteur artistique, le domaine culturel en général dégagent un état de déception chronique, congénitale touchant la sphère des arts dans sa totalité : structures de production, producteurs, structures de tutelle administrative, institutions de diffusion, critiques, publics, financement, créativité, consommation, formation et recherche scientifique. Comment comprendre et tenter d'expliquer, d'un point de vue critique, cet état sans se rendre compte que la formation sociale tunisienne subit depuis la fin du XIXème siècle une domination extérieure qui s'exerce sur les domaines névralgiques : l'économie, la politique, la défense, et le savoir. Une société en mutations profondes, mutations en contradiction avec de lourdes traditions d'immobilisme et de contre-réformes, mutations qui suscitent des déséquilibres stables, des tensions sourdes et un abandon pathogène de la pensée, une démission complice face au présent à confronter, pour un passé en ruine sectionné, bricolé, redoré ou enseveli, et pour un futur hypothétique, hypothéqué, et en hypostase. Faire l'histoire de l'individu dans cette formation sociale éclaire la question hors du domaine de la psychologie. Rappelons enfin, que cette déception, appelée désenchantement nous a été éloquemment transmise, entre autres de ses expressions, par la littérature moderne occidentale, puis latino-américaine. Nous participons donc d'un mouvement de plus en plus universel, contre la globalisation, dans l'espoir d'ouvrir un oeil plus vigilant sur ce que nous endurons, artistes et chercheurs en ce monde de plus en plus apocalyptique.

  • Titre traduit

    Tunisian theatre and modernity : the stage in a mutative society


  • Résumé

    Apart from political propaganda, the Tunisian theatrical practices, artistic field and cultural sphere are deceptive and source of inborn lingering "living" difficulties which affect the sector in all its aspects: producers, production facilities, administrative supervision, critics and audience, financing, creativity, accomplishment and scientific research and training. It'd be difficult to understand and critically decipher the scene without taking into account the formation of the country's social strata, having been subject to foreign hegemony affecting the most sensitive areas: economy, politics, defence and knowledge. A society characterized by deep mutations in total contradiction with ultra conservative trends that are in opposition to progress and rohich have resulted in steady imbalances, unerupted tensions and sickly neglect, withdrawal of a present to be confronted and held under control for the sake of a vaguely reshaped reornamented past and for a hypothetical risky future in hypothesis. Let's finally bear in mind that such a deception called disenchantment, has eloquently been transmitted for us, among others of its expressions, by modem western literature then by Latin American one. We, artists and researchers, partake of a more and more universal movement with the hope to open a more watchful eye on rohat we are enduring in this apocalyptic world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (262 f.)
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliogr. f. 242-257. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.