Les mondes parallèles dans l'oeuvre de Henri de Régnier ("Histoires incertaines")

par Marina Krasnova

Thèse de doctorat en Littératures comparées

Sous la direction de Monique Gosselin-Noat.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'espace de Henri de Régnier renvoie surtout à des émotions, mais aussi aux expériences mystiques contemplatives. Derrière la façade du palais vénitien, le héros va s'engager dans un labyrinthe qui le mènera du macrocosme au microcosme. La Venise secrète devient l'Univers. Régnier modèle l'espace qui, vidé progressivement de son objectivité concrète, devient une pure virtualité. Sous le prétexte d'un retour au passé oublié, le héros crée son propre temps qui s'ouvre à l'éternité. En réanimant les cultures disparues, Régnier crée son propre monde, reflet de l'ancien. Le miroir réfléchit deux mondes ;les événements suivent deux directions opposées - une fois la liaison établie avec le comte, la mémoire du héros annonce son futur. Pour Régnier, le monde positiviste n'est qu'une illusion se dissipant au fur et à mesure qu'opère la magie du conte : se dévoile la profondeur de différents mondes parallèles, les illusions d'optique mènent aux frontières du réel. Deux mondes parallèles - réel et mystique - coexistent simultanément. Régnier passe du plan au volume - l'espace objectif devient l'espace perceptif. Le trompe-l'oeil et le mystère du clair-obscur permettent la fusion du monde imaginaire et du monde réel.

  • Titre traduit

    Parallel worlds in the works of Henri de Régnier ("Uncertain stories")


  • Résumé

    The space of Henri de Régnier develops of sensual components and mystical experiences. Behind the Venetian façade, the hero goes into a labyrinth, moving from macrocosm toward microcosm. Intimate Venice becomes the universe. The Venetian space modeled by Régnier is gradually losing the concreteness and finally becomes a pure virtuality. Under the pretext of returning in the forgotten past, the hero creates his own time, opening up to the eternity. Reanimating the cultures lost forever, Régnier creates his own world reflecting the old one. The mirror reflects two worlds; the events are unfolding in two opposite directions: the hero tries to establish communication with the Count and his memory announces his future. For Régnier the illusion of positivistic world vanishes with the appearance of the magic of a fairy talc: the depth of different parallel worlds is revealing; optical illusions leads to the border of a reality. Two parallel worlds - real and mystical - coexists at the saure time. Régnier passes from plane to volume: objective space becomes the perceptual one. "Trompe-l'oeil" and the mystery of the light and shadow allows to connect the world imaginary and the world real.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (323 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 311-323

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-169
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.