Impacts environnementaux et enjeux territoriaux des transferts d'eau inter bassins en Afrique du Sud

par David Blanchon

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Paul Bravard et de Alain Dubresson.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le fleuve Orange est à la fois peu connu et très aménagé. Pas moins de neuf transferts d'eau majeurs détournent 3,5 km d'eau par an constituant un véritable réseau national maillé de transferts d'eau. Cette thèse montre que la construction de ce système a toujours été très discuté et ne correspond pas à une logique « hydraulique », mais bien à des objectifs politiques ou géopolitiques. Ces ouvrages ne sont pas les seuls aménagements à avoir un impact sur les principaux paramètres de l'hydrosystème : de très nombreux ouvrages plus modestes ont été construits depuis plus d'un siècle. La critique des grands transferts doit donc toujours prendre en compte les synergies d'impacts pour prévoir des mesures de mitigation efficaces. De même, seule une compréhension des évolutions locales fait apparaître les modifications induites par le transfert sur les régions concernées. Les transferts étudiés ont un point commun : la modification irréversible des échelles de gestion de l'hydrosystème, induite par la rupture du cadre du bassin versant. Cela explique pourquoi il est si difficile pour l'Afrique du Sud postapartheid de «sortir » de ce mode de développement.

  • Titre traduit

    A study of inter basin water transfers in South Africa : environmental impacts and spatial conflicts


  • Résumé

    8 major inter bassin tranfers (IBT) have transformed the Orange River into a "Plumbing system". This thesis shows that theses IBTs have been built mainly for political and geopolitical reasons during the Apartheid era. But there was no general planning and each project was discussed at the highest political level. These IBT have been highly criticised for the damages they cause on the river ecology. But the river was far to be in a pristine state when they were built in the 1970s : significant modifications in the river channel have been taking place at a local level, especially in the irrigated areas of the middle reaches. The central hypothesis of this thesis is that of IBT cannot be properly understood without considering their interaction with the environmental impacts of small weirs, levees and canals. It is also absolutely necessary to understand the regional settings in order to judge the spatial effects of IBTs. With the dismissal of apartheid in 1994, IBTs seem to be doomed. But il could be very difficult for the ANC government to buillt a new Orange river, combining environmental protection and economic development, without framing a inventive mangement strategy for IBTs.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Ed. Karthala à Paris

L'espace hydraulique sud-africain : le partage des eaux


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (624 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 571-610

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-134

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3377
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Ed. Karthala à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'espace hydraulique sud-africain : le partage des eaux
  • Dans la collection : Hommes et sociétés
  • Détails : 1 vol. (294 p.)
  • ISBN : 978-2-8111-0175-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [265]-290. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.