L'idéologie des formes dans le parcours poétique de Langston Hughes

par Frédéric Sylvanise

Thèse de doctorat en Langues, littératures anglaises et anglo-saxonnes

Sous la direction de Claude Grimal.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le poète africain-américain Langston Hughes (1902-1967) a produit une oeuvre considérable. Partie prenante du moment esthétique de la Renaissance de Harlem, il s'y distingue en défendant le folklore africain-américain contre les tenants d'une tradition poétique britannique. Dans ses premiers recueils, il s'inspire des rythmes du blues et du jazz pour composer ses poèmes, qui font de lui le chantre du peuple noir. L'idéologie contestataire de son oeuvre s'inscrit alors autant dans ses choix formels que dans le contenu de ses travaux, alors assez peu dérangeant. Au cours des décennies 1930 et 1940 en revanche, Hughes se sert de la forme poétique à des fins de propagande bolchevique. Enfin, dans ses derniers recueils, publiés entre 1951 et 1961, le poète renoue avec les expériences musicales des années 1920, mais sur un mode plus complexe, hérité des techniques modernistes. L'influence des recherches formelles de Ilughes sur d'autres poètes est indéniable, surtout dans le domaine musical.

  • Titre traduit

    The ideology of forms in Langston Hughes's poetry


  • Résumé

    The African-American poet Langston Hughes (1902-1967) has produced a considerable poetic oeuvre. Taking part in the aesthetic moment of the Harlem Renaissance, he stands out by defending the African-American folklore against the upholders of a British tradition of making verse. In his first works, he draws his inspiration from the rhythms of blues and jazz music to compose his poems which make him the mouthpiece of the Black people. The anti-authority ideology of his work is inscribed in his formal choices as much as in the content of the poems which was barely disturbing at the time. Contrary to what he did in the 1920s, he uses the poetic form as a means of Bolshevik propaganda in the 1930s and 1940s. Finally, in his last works, published between 1951 and 1961, he revives the musical experimentations of the 1920s, but in a more complex manner, inherited from Modernist techniques. The influence of Hughes's formal research on other poets is undeniable, especially in the musical field

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par ENS éd. à Lyon

Langston Hughes : poète jazz, poète blues


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. ([VIII]-617 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 547-605. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-133(1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par ENS éd. à Lyon

Informations

  • Sous le titre : Langston Hughes : poète jazz, poète blues
  • Dans la collection : Signes
  • Détails : 1 vol. (226 p.)
  • ISBN : 978-2-84788-173-8
  • Annexes : Bibliogr. des œuvres de L. Hughes, p. [9-10]. Bibliogr. p. 205-219. Discogr. p. 220-222. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.