Les narrations dramatiques : imagination et mondes possibles de la comédie (1629-1663)

par Elsa Marpeau

Thèse de doctorat en Arts du spectacle. Lettres modernes

Sous la direction de Christian Biet.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le récit dans la comédie des années 1630-1660 se présente comme une fonction exploratoire. D'abord, les narrations explorent les limites des interdits posés par les poétiques du XVIIe siècle, en contournant les impératifs d'unification, de bienséance et de vraisemblance. En contournant ainsi les règles, elles introduisent une discontinuité de la réception. Elles explorent en effet les frontières de l'intrigue scénique, en donnant à imaginer d'autres histoires ou d'autres personnages possibles, qui concurrencent la fin traditionnelle de la comédie. Par là, elles explorent également les frontières mêmes du genre, en introduisant des séquences génériquement hétérogènes à la comédie. Ainsi compensent-elles le relatif silence théorique, en confrontant au sein même du texte dramatique une intrigue visible comique avec des épisodes narratifs tragiques, romanesques ou épiques. Les récits offrent donc à la comédie une esthétique du contrepoint (théorique, dramaturgique, générique).

  • Titre traduit

    ˜The œnarrative : imagination and possibles worlds in the comedy (1629-1663)


  • Résumé

    The narrative in the comédies during the period 1630-1660 has an exploratory function. First of all, the narratives explore the limits set by the poetics of the XVIIe century, by circumventing the impératives of unification, rules of etiquette and of plausibility. By going around the rules in this way. They introduce a discontinuity in perception. They explore the boundaries of stage intrigue, by offering the possibility of other stories or characters, that compete with the traditional endings in comedies. Through this, they equally explore the very limits of the genre by inserting sequences that are generically heterogeneous to comedies. In this manner, they compensate for the theoretical silence by confronting within the drama itself a visible comic intrigue with tragic, romanesque or epic narrative episodes. Therefore, these narratives endow the comedies with the aesthetics of the counterpoint (theoretical, dramatic, generic).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (710 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 660-689. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-114(1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.