La représentation des rapports sociaux dans l'univers allégorique des ballades de Charles d'Orléans : une analyse discursive

par Sabine Lehmann

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michèle Perret.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    La thèse est consacrée à la représentation des rapports sociaux dans un corpus de textes de la période du moyen français : les ballades de Charles d'Orléans (1394-1465). Son auteur remonte au discours d'un poète -«maître du XIVe / XVe siècle » - afin d'y découvrir les éléments constitutifs de la classification sociale. Cette démarche se situe dans le contexte théorique de la délimitation d'un champ sémantique. Les investigations visant la délimitation et la structuration du champ sémantique des statuts sociaux, sont menées dans deux directions : l'analyse des rapports paradigmatiques et l'étude des relations syntagmatiques. La recherche est orientée avant tout vers une analyse discursive approfondie permettant de sélectionner les vocables représentatifs du concept des statuts sociaux. Elle rend compte de la spécificité du corpus constitué d'une poésie allégorique au centre de laquelle se trouve le royaume du Dieu d Amour et de son peule (les différentes abstractions personnifiées : Bonne Foy, Loyauté, Beauté, Jeunesse. . . ), tout en cherchant à l'intérieur de ce cadre spécifique (allégorique) les reflets de la société réelle à travers les différents statuts de ses membres constitutifs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (642 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 629-642

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-95 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.