La signature de Mandiargues

par Dominique Maurice Jourdain

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Claude Leroy.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'ampleur et la composition du nom d'ANDRE PIEYRE DE MANDIARGUES intriguent et fascinent autant que l'oeuvre du signataire. A partir d'une disparition et des non-dits de l'enfance, se lit l'histoire d'une personnalité singulière et complexe, innocente et perverse. Dans le tracé de la signature de son nom, l'auteur se replie pour se retrouver et se déploie pour s'engager. Le styliste, rigoureux et rêveur, s'approprie pour mieux s'en émanciper des courants réputés antinomiques, jouant de références-révèrences, se forgeant à partir d'un héritage d'élection une véritable "manière Mandiargues", une griffe reconnaissable. "Signature alchimique" et "signature astrale" marquent de leur déterminisme l'esprit et le contenu de l'oeuvre. La signature cryptée se déchiffre dans le clair-obscur des signes intimes de la mort et de l'amour tout à tour cachés et montrés par le paraphe. Graphisme, style, secrets du texte révèlent une poétique du nom dont la signature constitue le point spéculaire de clôture et de libération, d'ancrage et de motivation.

  • Titre traduit

    Mandiargues' signature


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 480 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.451-463. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-69
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.