L'oeuvre d'Anna Ancher (1859-1935) en contexte : de la scène d'intérieur vers la scène de l'intime

par Guénola Stork

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Ségolène Le Men.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'oeuvre d'Anna Ancher (1859-1935) artiste peintre danoise appartenant à la colonie de Skagen, se caractèrise par ses scènes d'intérieur. A une période où les peintres se passionnaient pour la peinture de plein air, Anna Ancher choisit le plus souvent de peindre seule, retirée dans son propre intérieur ou celui de ses proches. Elle représente la vie quotidienne de Skagen dans une atmosphère particulière, silencieuse et poétique. Son appréhension de l'espace, où elle accorde une place importante à la pièce sans figure, est marquée par son talent de coloriste. Elle se singularise par ailleurs en représentant différentes varaitions de ce que Michel Fried nomme le "personnage absorbé", et des figures de dos qui jalonnent ses tableaux comme des images miroirs d'elle-même. Au fil de cette étude, l'appellation de "scène d'intérieur" s'avère insuffisante pour qualifier son travail. C'est pourquoi, on lui préfèrera celle de "scène de l'intime", qui privilègie l'idée d'un "intérieur" de l'intérieur et qui aborde les questions délicates de l'atmosphère en peinture, de l'empathie et ainsi du lien très complexe entre l'oeuvre peinte et le regardeur.

  • Titre traduit

    Anna Ancher works (1859-1935) in context : from the interior scene to the intimate scene


  • Résumé

    Anna Ancher's works (1859-1935), a Danish artist from the colony of Skagen, is characterised by her interior scenes. At a time when painters were impassioned by painting outdoors, Anna Ancher mostly chose to paint alone, at home or her closest relations'. She painted Skagen's daily life in a particular atmosphere, full of silence and poetry. The way she appehended space is marked by her talent as a colourist, and she attached importance to rooms without figures. Furthermore she stood out for painting several variations of what Michael Fried called "the absorbed figure", as well as figures represented from the back. They lined her paintings like the pictorial reflection of herself. Through this study, the term "interior scene" appears to be inadequate to qualify her work. This is why we will prefer to call it "intimate scene", which gives a greater place to the "interior" of the interior and takes up the complicated questions of the atmosphere in painting, empathy and the complex link between the work of art and the viewer.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (410,240 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 393-410

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-62 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/3017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.