Garçons et filles entre école, famille et quartier : l'univers quotidien de lycéens de banlieue

par Julie Deville

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Martine Segalen.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    Comment des adolescents issus d'un quartier HLM, souvent d'origine immigrée, mais scolarisés au lycée, élaborent-ils leur identité de jeunes adultes en se confrontant aux différences sociales, ethniques et sexuelles dans leur univers quotidien ? Comment se construisent les particularités des filles et des garçons dans ce groupe spécifique, et comment interviennent le milieu social et urbain, la culture de masse destinée aux jeunes, la famille, les origines religieuses et ethniques (et leur stigmatisation) et le rapport à la scolarité dans ce processus ? Pour les jeunes scolarisés au lycée, les valeurs familiales, religieuses et celles que porte l'école sont convergentes. Les différences induites par l'école, où les parcours sont fortement sexués, tendent à s'associer ou à supplanter celles qui naissent du milieu d'origine, mais cette évolution peut être remise en cause quand l'ascension sociale attendue n'a pas lieu.

  • Titre traduit

    Boys and girls between school, family and neighbourhood : the daily universe of surburban high school students


  • Résumé

    The aim of this study is to understand how teenagers from a poor neighbourhood, many of them of foreign origin, build their identity confronting themselves with social, sexual and ethnic differences. How do boys and girls acquire their specificities ? How do social and urban environment, mass culture, family, ethnic and religious factors and school play a part in this process ? hese high school students' neighbourhood is quite typical of the French suburbs, but it's quiet. The teenagers share their life between their families, which have varied profiles, their friends, who value the youth's customs but also their origins and their religion, and the school, where they acquire a specific identity, which is not the same for boys and girls, and where they must think of their future. Or these teenagers, familial, religious and school values converge. Differences due to school tend to supplant social differences, but this evolution can be stopped when there is no social promotion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 438 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 422-438

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-60
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.